"> Fusillade et Tuerie de l'université - Blogboyerhistory | Bloguez.com - Bloguez.com
 

Fusillade et Tuerie de l'université Virginia Tech - Tueur Cho Seung-Hui » Blogboyerhistory | Bloguez.com

 Fusillade et Tuerie de l'université Virginia Tech - Tueur Cho Seung-Hui

23/2/2010

Fusillade et Tuerie de l'université Virginia Tech -  Tueur Cho Seung-Hui

 

 

La fusillade de l'Université de Virginia Tech, qui s'est déroulée le 16 avril 2007 sur le campus de l'Université de Virginia Tech, à Blacksburg dans l'État de Virginie a fait trente-trois morts dont l'auteur des coups de feu. Cet évènement est le massacre scolaire le plus meurtrier de l'histoire des États-Unis.

 

 


Fondée en 1872, la Virginia Polytechnic Institute and State University est située dans les montagnes du sud-ouest de la Virginie, à un peu plus de 250 kilomètres à l'ouest de la capitale de l'État Richmond. Elle est connue pour son école d'ingénieurs et son équipe de football universitaire, les Virginia Tech Hokies. L'État de Virginie autorise la libre vente d'armes à partir de l'âge de 12 ans.

Les évènements de la fusillade de l'université Virginia Tech

Les premiers tirs se produisent à 7 heures du matin approximativement (heure locale|) au West Ambler Johnston Hall, un dortoir mixte qui héberge huit cent quatre-vingt-quinze étudiants, où deux personnes sont tuées — apparemment, l'amie de cœur du suspect, avec laquelle ce dernier se serait disputé, et un membre du personnel appelé à concilier ceux-ci. Un témoin rapporte avoir entendu une trentaine de coups de feu. Les tirs continuent dans une classe au Norris Hall, un édifice d'ingénierie.

Tous les cours de la journée et du lendemain sont annulés et on demande aux étudiants de demeurer à l'intérieur, loin des fenêtres. En effet, la semaine précédant la fusillade ont eu lieu deux alertes à la bombe à la Virginia Tech : la première au Torgersen Hall et la seconde concernant les multiples bâtiments abritant les classes d'ingénierie. L'université offre cinq mille dollars à la personne qui pourrait fournir des renseignements sur ces alertes. On ne sait toutefois pas si ces dernières sont liées à la tuerie.

De forts vents, produits par une importante tempête sur la côte est, auraient empêché les forces de l'ordre d'utiliser des hélicoptères pour effectuer des évacuations médicales.

Les premiers rapports annoncent un seul mort. Rapidement, le bilan s'alourdit et passe à vingt-deux, puis vingt-trois morts. Le nombre augmente encore quelque temps plus tard. Le chiffre de trente et une victimes est rapporté par l'Associated Press, MSNBC, CNN, CBS, la BBC, NBC, et la SRC, alors que ABC en annonce vingt-neuf. Le président de l'université Charles W. Steger annonce ensuite que la tuerie a fait trente-trois morts. En ce qui concerne les blessés, ils sont au nombre de vingt-neuf pour CNN, vingt et un pour Fox et dix pour la BBC. Parmi ceux-ci, on dénombre deux étudiants qui se sont blessés en sautant d'une fenêtre du troisième étage du West Ambler Johnston Hall afin d'échapper aux tirs.

Le tireur

Le tireur, identifié le lendemain comme étant Cho Seung-Hui

Tueur Virginia Tech

 

 

, un étudiant sud-coréen| de 23 ans, s'est donné la mort|. Les armes du tireur sont signalées comme pouvant être un pistolet de calibre 9 millimètres| (Glock) et un autre de calibre 22, tous deux retrouvés sur la scène du crime.

Des témoins oculaires ont décrit un jeune homme de type asiatique portant une casquette de couleur marron et un manteau de cuir noir avec un visage impassible ou une veste.

Cho Seung-Hui a écrit ces mots « Ismael-Ax » (Hache d'Ismaël) à l'encre rouge sur son avant bras. Cela pourrait évoquer le commandement fait à Abraham d'immoler son premier fils, Ismaël dans la tradition musulmane, à l'aide d'un couteau ou d'une hache, selon les versions. Il est à noter que dans les traditions juive et chrétienne, c'est Isaac qui devait être immolé par son père. Par ailleurs, écrire à l'encre rouge est très mal considéré dans la culture sud-coréenne, pays dont Cho Seung-Hui a émigré à l'âge de huit ans. Écrire le nom d'une personne à l'encre rouge revient à souhaiter la mort de celle-ci.

 

 

Trois jours après le drame de Virginia Tech, l'Amérique a subi un nouveau choc en découvrant des vidéos et des photos envoyées par l'étudiant sud-coréen le jour même de la tuerie, sur lesquelles il apparaît les armes à la main et se pose en martyr. La diffusion de ces documents pleins de violence et de haine reçus par la télévision américaine NBC s'est ajoutée aux révélations sur le passé psychiatrique de Cho Seung-hui, 23 ans, hospitalisé et même interrogé par la police fin 2005, après des accusations de harcèlement contre deux étudiantes.

 

 

 

 


Testament vidéo du tueur de Virginie
envoyé par INFOCOM-Net.
 

Des sources universitaires parleraient d'un second homme arrêté.

Réactions

Le président américain George W. Bush a déclaré avoir été « horrifié » par la tuerie. « Il a été horrifié, et sa réaction immédiate a été une réaction de profonde préoccupation » pour les familles des victimes, les étudiants et le personnel de l'université, a déclaré une porte-parole de la Maison Blanche, Dana Perino, très émue. Elle a dit que la Maison Blanche « suivait l'évolution » de la situation. Elle ne s'est pas prononcée sur l'éventualité que M. Bush se rende sur place.

Jacques Chirac a « appris avec horreur et consternation la fusillade de l'Université de Virginie » et « adresse au président George W. Bush, aux familles des victimes et au peuple américain l'expression de ses condoléances les plus attristées et de sa totale solidarité ».

Category : Faits Divers | Write a comment | Print

Comments