"> Résumé explication du Film - Captifs ( - Blogboyerhistory | Bloguez.com - Bloguez.com
 

Résumé explication du Film - Captifs (2009) - de Yann Gozlan » Blogboyerhistory | Bloguez.com

 Résumé explication du Film - Captifs (2009) - de Yann Gozlan

27/5/2012

 

 

Résumé explication du Film - Captifs (2009) - de Yann Gozlan

 

Captifs affiche de Yann Gozlan avec Zoé Félix et Arié Elmaleh
 

 

Captifs Les Secrets de tournage

Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Captifs" et de son tournage !

Captifs le premier film de Yann Gozlan sur fond de réalité

« Captifs » est le premier film sorti en salle de Yann Gozlan. Le jeune réalisateur s’est attaqué au thriller horrifique d’une manière très classique, ce dont il ne se cache pas lui-même. Un groupe d’amis, un faux raccourci et la mauvaise rencontre. La base du scénario n’a donc rien de véritablement originale. "Captifs" s'annonce comme un film à la fois réaliste et effrayant, traitant du trafic d'organes et de l'atmosphère sordide de la captivité des prises d'otages.

Le résumé de Captifs

Carole est médecin et membre d’une équipe humanitaire dont la mission au Kosovo touche à sa fin. Sur le chemin du retour, elle et ses deux co-équipiers sont brutalement attaqués et enlevés par des criminels aux motivations inconnues. Qui sont ces ravisseurs ? Que veulent-ils vraiment ? Retenus captifs, soignés et maintenus en vie dans un lieu oppressant et sinistre, les trois prisonniers vont bientôt découvrir avec horreur les réelles intentions de leurs ravisseurs...

CE film expose une réflexion sur le trafric d'organes. , un système lucratif pour ne pas dire un bussiness qui s'appliquerait au mépris total des plus pauvres et des plus faibles au profit des plus riches dans leméprit abosolu desdroits de l'Homme etl'omertà des pouvoirs publis comme au kosovo    .

Captif : un film tourné en Alsace

Alors que le film Captifs se passe au Kosovo, le tournage s'est en réalité déroulé en Alsace, pendant près de six semaines. Concernan les décors le film se dérouleCaptifs image du film d'horreur dans un environnement très isolé, l'équipe du film a trouvé au milieu de la forêt le décor de la ferme des ferrailleurs : "C’était vraiment un endroit incroyable, véritable capharnaüm. Nous avons eu beaucoup de chance de trouver ce lieu et de pouvoir y tourner", explique le réalisateur.

 Pour la prison, il s’agit d’un décor construit dans un hangar aménagé en studio avec les moyens du bord.

 

Le trafic d'organe au Kosovo : Le sujet principal du film

Le trafic d’organes est un sujet qui a toujours été exploité de façon particulièrement sordide et craspec dans les films d’horreur. Le trio d'humanitaires de retour de mission dans les Balkans, kidnappés et jetés dans une cellule pour des raisons dévoilées au compte-gouttes. Captifs au kosovo en attendant qu'un pseudo chirurgien au visage diabolique et angoissant prélèvent leurs organes. Après la guerre de Bosnie, l’Armée de libération du Kosovo a organisé un vaste trafic d’organes prélevés sur les Serbes. Des fermes qui racontent un passé bucolique, des paysans qui nous rappellent les nôtres d’il y a cinquante ans, des paysages que la modernité n’a pas encore bouleversés.

C’est le Kosovo, cette enclave entre l’Albanie et la Serbie, qui fut le théâtre de tant d’atrocités pendant la guerre de Bosnie. La guerre n’y a pas laissé de traces visibles. Mais un terrible secret se cache derrière cette paix virgilienne.

 Les atrocités ont continué après la défaite serbe. Des enquêtes révèlent que l’UCK, l’Armée de libération du Kosovo, vers laquelle allait la sympathie des Occidentaux, a monté, en 1999, après la fin de la guerre, un trafic d’organes prélevés sur des civils serbes sommairement exécutés. Une entreprise industrielle. Un film d’horreur. Le silence est revenu au Kosovo. Mais c’est le silence de la peur. "

Category : Meilleurs films d'horreurs | Write a comment | Print

Comments